Théâtre : La maison de Bernarda Alba – Jeudi 04 04 2024

Date/heure
Date(s) - 4 avril 2024
19h30 - 22h30

Lieu
Théâtre des Feuillants

Catégories


Pièce de Frederico Garcia Lorca par Compagnie La chose incertaine.

Revisitée par Carole Lorang, la maison de Bernarda Alba n’a pas pris une ride, bien au contraire.

Un petit village d’Espagne, dans les années 1930.
A la mort de son second mari, Bernarda Alba impose à ses cinq filles âgées de 20 à 39 ans ainsi qu’à sa mère, un deuil les contraignant à un isolement complet pendant huit ans. Ainsi le veut la tradition andalouse.
Seule fille pourvue d’une importante dot, Angustias, née du premier mariage de Bernarda Alba, est fiancée à Pepe le Romano, un beau garçon, bien plus jeune qu’elle, attiré par la dot.
Mais Adela, la cadette des sœurs, est beaucoup plus jolie.
Autour du jeune homme, objet de convoitise pour ces femmes emmurées, la maison donne à voir la violence d’une société verrouillée de l’intérieur, vouée à exploser.

Cette pièce, Federico Garcia Lorca l’a écrite en prison en 1936, deux mois avant son exécution. Il faudra attendre presque trente ans pour qu’elle soit présentée en Espagne. Si elle a été longtemps censurée par le pouvoir franquiste, c’est que l’auteur y critique le poids des traditions en même temps qu’il annonce le long repli d’un pays bâillonné, prisonnier de ses croyances et ses superstitions. Si La maison de Bernarda Alba n’est pas directement une pièce politique, elle dénonce le poids d’une société étouffante et interroge l’essence même de la tyrannie, intime et politique.

Le jeudi 4 avril 2024, au théâtre des Feuillants – Représentation à 20 H 00 – Prix : 15 €,
16 places réservées – ATTENTION : Réservation jusqu’au 4 mars 2024 !

Réservation ici ou à LSR21. Paiement à LSR21, lors des permanences ou par courrier.

Contact Christiane Verset

En cas de désistement, merci de prévenir le plus rapidement possible, sous peine de retenues.

Demande d'inscription

Billets

15,00€

Vous devez être adhérent de l'association pour vous inscrire.
Connectez-vous ou devenez adhérent.